Publié le Laisser un commentaire

Amplification de puissance

Amplificateur IOTAVX PA3 composants transformateurQuand on parle d’amplification Home-Cinéma, un choix doit rapidement être fait : voulez-vous un ampli intégré ou un pré-ampli couplé à un amplificateur de puissance ? Si la seconde solution est l’évolutivité, la puissance et la qualité du son, la première solution a pour elle le prix.
Mais est-ce toujours vrai ? Quand on regarde aujourd’hui la solution à 2 étages de IOTAVX, on a un pré-ampli 7.1 à 800€ TTC et une amplification de puissance 7×170W à 1200€ TTC. On arrive alors à un ensemble de 2000€ TTC qui n’a que des avantages sur des solutions intégrées à plus de 3000€ ! Tant du côté de l’évolutivité, que de la puissance et de la qualité du son.

Récapitulatif des amplifications proposées par Videopole

MarqueModèleCanauxPuissance par canalBridgeableBi-amplificationClasseTarif
XTZA2-3002300W à 4ΩOuiD495€ TTC
IOTAVXPA3290W à 4ΩOuiAB349€ TTC
IOTAVXAVXP17170W à 4ΩAB1199€ TTC

Choix de la puissance

amplificateur XTZ A2-300 composants

  • La puissance nécessaire dépend surtout du rendement de vos enceintes. Une enceinte au rendement de 95dB aura besoin de bien moins de puissance qu’une autre au rendement de 82dB, pour un volume d’écoute équivalent. Si vous ne fournissez pas assez de puissance à une enceinte, cela s’entendra, elle sera comme « enfermée », le son sera un peu brouillon. En délivrant suffisamment de puissance à une enceinte, elle parait comme « libérée » et montre alors tout son potentiel, devenant plus précise et plus claire.
  • Si vous avez besoin de plus de puissance, vous pouvez sur le IOTAVX PA3 bridger les 2 canaux, et le transformer en un ampli mono de 180W à 4Ω ! En utilisant également son grand frère SA3, vous avez un système HiFi complet de 2×180W pour un résultat incomparable. Nous avons testé cette configuration avec une paire de XTZ 95.44 et le résultat est exquis.
  • Alternativement, vous pouvez aussi utiliser le XTZ A2-300 en bi-amplification. Cela vous permet d’amplifier les graves d’une enceinte avec 300W et les médium / aigus avec 300W supplémentaires. Avec des enceintes pouvant supporter autant de puissance (comme les XTZ M8), le résultat est tout simplement bluffant de clarté et de précision.

Choix de la claisse d’amplification

Pour finir, la classe d’amplification a également son importance. En HiFi, les classes A, B et AB sont souvent utilisées. La classe A offre une distorsion minimale mais consomme beaucoup d’énergie. La classe B corrige ce défaut en améliorant grandement le rendement, mais a le défaut de souvent provoquer de la distorsion dans les basses fréquences. Finalement, la classe AB réunit le meilleur des classes A et B, c’est un excellent compromis pour une HiFi moderne.

Quand on parle de Home-Cinéma, on constate que souvent les amplifications sont de classe D. La classe D a l’avantage de consommer peu, ce qui est très important en Home-Cinéma, où le volume sonore peut varier très brutalement. Là où la classe AB brille par sa musicalité, la classe D brillera surtout pour sa précision, sa dynamique et sa transparence, quelque soit la pression acoustique.

Publié le Un commentaire

Avec Radiance, ScreenLine rend enfin les toiles techniques accessibles !


ScreenLine a frappé un grand coup avec sa nouvelle toile technique Radiance :

  • La toile est une vraie toile technique avec un excellent traitement de la lumière.
  • Ceci permet donc d’avoir un excellent contraste même en plein jour (sur la photo ci-contre, comparez la toile blanche Home-Vision en haut à gauche et la toile Radiance lors d’une projection en plein jour).
  • Ce traitement de la lumière permet également de mieux maîtriser les reflets lors d’une projection dans le noir.
  • Le fameux effet paillettes visible sur les toiles techniques est quasiment absent de la Radiance : il s’agit là d’une des meilleures toiles techniques à ce niveau.
  • Comme avec toutes les toiles grises, l’amélioration du contraste est assez incroyable dans le noir. Mais comme la toile est technique, cette amélioration est également visible en plein jour.
  • Un effet moins connu des toiles techniques est ce qu’on appelle les « Bords Noirs Dynamiques » (BND) : avec une toile technique, les surfaces grises autour de l’image apparaissent quasiment noires durant la projection. Grâce à cela, plus besoin de vraies bandes noires autour de l’image, vous avez donc la liberté de projeter le format que vous voulez. Que ce soit du 16:9, du cinémascope ou du 4:3, les Bords Noirs Dynamiques s’adaptent automatiquement ! La toile Radiance permet donc d’avoir un écran multi-format bien moins cher qu’avec un vrai écran multi-format.
  • Revenons sur le prix : Radiance est certainement la toile technique la plus abordable du marché tout en étant selon nous la meilleure.

Tout ceci fait que la toile Radiance a avantageusement remplacé la toile grise non technique et est rapidement devenue notre toile préférée.

La toile Radiance est disponible avec ces écrans :

Publié le Laisser un commentaire

Visite chez ScreenLine en Italie

Screenline Italie Trento bureaux
Le partenariat avec ScreenLine a commencé en 2010 et n’a fait que grandir d’année en année.

En février dernier, ils nous ont ouvert les portes de leur usine pour nous présenter l’avancée des travaux et leurs agrandissements qui permet aujourd’hui de produire facilement des écrans de douze mètres de base !

Retour sur cette visite au cœur des Alpes italiennes :

Dans un décor idyllique au milieu des Alpes en banlieue de Trento en Italie, c’est juste un bonheur de prendre la route pour se rendre chez ScreenLine, on ne sait plus où regarder tellement c’est magnifique.

ScreenLine Italie Trento montagne

ScreenLine Italie Trento vignes

Screenline Italie Trento rivière

La visite de l’usine permet de suivre la naissance d’un écran de projection puisque qu’il va passer par tous les postes de travail et être manipulé par tous les employés afin de créer un écran sur mesure le plus proche de la perfection possible.

En moyenne, un écran passe entre de les mains d’une dizaine de personnes avant d’être empaqueté, il n’y a quasiment aucun stock chez Screenline, tout est produit sur mesure et sur commande. Grâce à une organisation précise et une armada de postes de travail, Screeline réussit toujours à produire en temps records des écrans à la hauteur de vos exigences !

ScreenLine Usine découpe
Commençons par cette impressionnante machine qui va découper des morceaux de toile à la taille que l’on veut. Un ordinateur va automatiquement choisir le type de toile nécessaire et donner les dimensions puis le découpage a lieu automatiquement. Cela permet de produire très rapidement une coupe sur mesure.

ScreenLine Usine barre de lestage
Ici, on va pouvoir installer une barre de lestage sur la toile, ce travail nécessite beaucoup de technique, de minutie et de patience !

ScreenLine Usine soudure
Puis, l’on a divers ateliers où l’on peut souder plusieurs toiles ensemble pour obtenir de très grandes tailles !

ScreenLine Usine contrôle qualité
Chaque écran électrique est testé et contrôlé après chaque production. S’il y a le moindre défaut sur la toile, l’écran est renvoyé en production et l’on installe une nouvelle toile sur le tube.

ScreenLine Usine emballage
Chaque écran, une fois testé et validé, est soigneusement emballé dans un emballage carton/bois (et cerclage aluminium en fonction de la taille et du poids) grâce à une machine dédiée qui permet à une seule personne de tout préparer si nécessaire.

ScreenLine Usine extension
Si ScreenLine peut maintenant produire des très grands écrans allant jusque 12 mètres, c’est parcequ’ils ont construit un environnement dédié à ça, ici l’on peut suspendre l’écran à une structure motorisée et ainsi vérifier la qualité finale en conditions réelles !

ScreenLine Usine écrans courbes
Et enfin, Screenline est également spécialiste des écrans courbes faits sur mesure avec les angles et tailles désirées. Une fois les plans validés par leur ingénieur, c’est dans cet atelier que l’on va courber les barres profilées et préparer chaque élément de structure qui va tendre la toile.

ScreenLine Usine équipe de choc
Merci encore à Bruno, Danilo, Martina et Mirjam pour leur soutien sans faille depuis plus de dix ans !

Publié le Laisser un commentaire

Le sérieux des amplificateurs IOTAVX

IOTAVX processeur AVX1 et ampli de puissance AVXP1
IOTAVX est-elle une marque nouvelle dans le monde du Home-Cinéma, devrais-t-elle faire ses preuves ? Pas vraiment, si l’on regarde de plus près le passé prodigieux de la marque. Ian Vermeulen, le fondateur, a travaillé avec Emotiva et a créé les fameux amplificateurs Nakamishi ! C’est donc avec une très sérieuse base qu’il arrive sur le marché du Home-Cinéma avec ces 2 nouveaux amplificateurs IOTAVX.

Faisons un point sur les nouveautés apportées par IOTAVX par rapport aux Nakamishi :

L’amplificateur de puissance AVXP1

  • Les entrées RCA ont été redessinées pour un son parfait.
  • Les entrées XLR ont également été retravaillées pour faire d’AVXP1 un amplificateur entièrement symétrique.
  • Chaque voie a maintenant son propre amplificateur opérationnel pour éviter toute diaphonie. Chaque voie est indépendante et ça s’entend (on en parle plus bas).
  • L’alimentation a été revue pour respecter les dernières normes de mise en veille.

Le pré-amplificateur AVX1

Au final, le plus important reste quand même le rendu final : Qu’est-ce que ça donne ? Comment l’ensemble sonne-t-il ? Nous l’avons testé avec les 3 séries d’enceintes XTZ du moment :

  • Avec la série Spirit, nous avons vraiment redécouvert une sonorité. Ces enceintes ont besoin de puissance et AVXP1 a ce qu’il faut dans le ventre. Les enceintes nous ont parues comme libérées et ont enfin disposé d’une dynamique incroyable, en plus de la précision qui les caractérise ! On est vraiment à la frontière entre la HiFi et le Home-Cinéma, c’est très équilibré et tous les films et concerts passent bien.
  • Ensuite, avec la série 95 qui est la plus musicale des 3, ce qui est le plus flagrant, c’est la séparation des instruments lors de concerts et la spatialisation. On situe vraiment très facilement chaque instrument et la précision qui manque un peu à cette série s’en retrouve grandement améliorée ! Quand IOTAVX dit qu’avoir un ampli op par canal d’amplification permet d’éviter la diaphonie, on le comprend bien ici !
  • Finalement, la série Cinema est parfaitement drivée par le couple AVX1 / AVXP1. À aucun moment on ne ressent de manque de puissance et le son est là : précis, impactant, rapide. Le rendu des voix de la série Cinema est très réputé et il devient encore meilleur avec l’excellente spatialisation apportée par les amplificateurs IOTAVX !

Pour finir, s’il fallait encore une preuve du sérieux de IOTAVX, les premières mises à jour du firmware de l’AVX1 sont disponibles. Les corrections portent sur les fichiers PCM multicanaux, quelques modifications sur le HDMI, une amélioration de l’interface… Le dernier firmware est toujours disponible sur la page de l’AVX1, dans l’onglet téléchargements.

Publié le Laisser un commentaire

Les fonctionnalités de l’écran WAVE évoluent !

Modèle phare de la gamme Home-Cinéma électrique de Screenline, l’écran WAVE se redéfinit en 2018 vers un design plus moderne. S’il reste toujours disponible en versions Bi- et Multi-format, l’écran électrique et tensionné évolue et dispose à présent du tout nouveau moteur SOMFY « intelligent » proposant en standard :

  • Gestion électronique des fins de course (réglage par télécommande)
  • Détection d’obstacle
  • Ralentissement du moteur en fin de course
  • Fonctionnement plus silencieux

Ce nouveau moteur vient en complément du moteur à commande radio intégrée qui reste toujours disponible et qui lui aussi propose les réglages de fin de course par la télécommande.
Nouvelle importante pour les amateurs disposant d’une salle dédiée, WAVE est aussi maintenant disponible en NOIR sans supplément de coût, dans ses versions électrique tensionnées ou non.

Avec sa nouvelle motorisation, son vaste choix de toiles, son design toujours aussi élégant et astucieux (équerres totalement invisibles), sa finition sans vis apparente, son coloris blanc ou noir au choix; WAVE est plus que jamais le roi des écrans de cinéma à la maison. Disponible jusque 440cm de base d’image, il convient à toutes les salles jusqu’à 10-12m de profondeur.

Publié le 2 commentaires

Que donne le nouveau pré-ampli IOTAVX AVX1 ?

IOTAVX fait parler de lui depuis quelque temps en tant que successeur de Nakamishi. Nous attendions avec impatience la possibilité de distribuer cette marque en France et c’est maintenant fait. Comme nous avons les amplis IOTAVX en stock, nous avons installé un pré-ampli AVX1 et un amplificateur de puissance AVXP1 dans notre salle de cinéma.

Présentation

IOTAVX AVX1 déballage arrière style=
 

Ce nouveau IOTAVX AVX1 a été reçu soigneusement emballé et protégé contre tous dégâts lors du transport, aucun risque de casse. L’assemblage de l’amplificateur semble solide, la finition est soignée et la connectique variée avec pas moins de 6 entrées HDMI et 2 sorties HDMI ! On remarque tout de suite la présence des 8 sorties RCA mais surtout des 8 sorties XLR !

Installation de l’AVX1

IOTAVX AVX1 déballage installation
Le branchement ne pose aucun soucis. On notera avec plaisir qu’on peut relier l’AVX1 à l’AVXP1 par deux jacks : un pour le trigger (AVXP1 s’allume en même temps qu’AVX1), et un autre pour le dimmer (quand on modifie la luminosité d’AVX1, ça modifie également la luminosité d’AVXP1).

Concernant la calibration, le micro est fourni avec un câble assez long. La calibration automatique est donc vraiment très simple et efficace. Et le petit détail le plus appréciable dans le menu, c’est qu’on peut copier la calibration automatique vers un des 3 autres emplacements de calibration. On peut donc calibrer jusqu’à 4 séries d’enceintes différentes très facilement ! Ou pour ceux qui alternent entre HiFi et Home-Cinéma, il est également possible de réaliser plusieurs calibrations différentes. Bien sûr, il y a toujours la possibilité d’utiliser le mode direct.

 

Premier Test

Maintenant que nos 3 séries d’enceintes (XTZ Cinema, XTZ 95 et XTZ Spirit) sont calibrées, on va commencer par écouter la série 95 sur un de nos Blu-ray préférés : Live at last de Stevie Wonder. Cet enregistrement de 2009 est assez exceptionnel et la bande son est très variée avec pas moins de 14 musiciens ! Le résultat est très plaisant : la spatialisation est très précise, on distingue parfaitement chaque instrument, les timbres sont agréables et surtout, la scène sonore est très ouverte ! On a vraiment l’impression d’avoir libéré les enceintes, qui n’ont jamais eu un son aussi clair !

Commander un pré-ampli AVX1

Commander un ampli de puissance AVXP1

Si vous voulez écouter par vous-même ce bijou sonore, vous pouvez réserver un rendez-vous au showroom situé à Lisses, près d’Évry dans le 91 en nous contactant.

Publié le Laisser un commentaire

THX pour quoi faire ?

XTZ série Cinema THX Ultra

La mention « THX » ne se voit pas et ne se vérifie pas à l’oeil nu. Il s’agit d’une certification issue de tests réalisés par des techniciens agréés, destinés à garantir la qualité et la performance d’un système audio. Alors à quoi cela sert-il d’être « certifié THX » ?

Un certificat THX n’est pas la garantie d’un système audio au dessus de tout reproche ou de toute panne. D’autant plus qu’il existe plusieurs niveaux de certification : de « THX plus » à « THX ultra 2 ».

Le cahier des charges comprend un certain nombre de critères qu’il est important de comprendre

  • la qualité de fabrication : THX est réellement un label de qualité, il est impossible ou presque qu’une paire d’enceintes « DIY » puisse obtenir le label au regard des exigences imposées.
  • La directivité des enceintes et le spectre sonore couvert : Une enceinte ne peut revendiquer le label THX en dehors de son contexte, c’est à dire de l’environnement de test : c’est un ensemble qui est certifié et pas un seul élément. THX certifie la capacité d’un système d’enceintes à délivrer un son de qualité mais en aucun cas la certitude d’obtenir un son de qualité, qui dépend de l’électronique en amont, de l’acoustique de la pièce, etc.
  • La performance réelle est ensuite mesurée de façon très détaillée : bandes passantes, équilibre des fréquences, niveaux réels de sortie, etc. Mais THX n’impose aucune valeur, il se contente de vérifier que les valeurs obtenues sont conformes à ce qui est annoncé (mais aussi, quand même, que ce qui est annoncé tient la route…).

À l’arrivée, que signifie réellement le label THX ?

Cela signifie que le fabricant contribue à se soumettre à une batterie de tests pour valider sa démarche de qualité et de performance. Mais un système THX est-il pour autant supérieur à un système non-THX ? Nous dirons que oui, si le non-THX n’est pas certifié, c’est parce qu’il n’a pas été validé par le test THX ou parce que le fabricant n’a pas voulu endosser le coût de certification.

En conséquence, un système THX est « certainement bon ». Il constitue un gage de sureté.

Au regard de l’importance du label THX, cela peut obliger le fabricant à améliorer ses produits afin de réussir le test. XTZ a retravaillé son caisson pour surpasser ce label avec la série Cinéma XTZ, c’est pourquoi les enceintes S5, M6 et M8 ont atteint et dépassé les objectifs. Le caisson seul (1×12 ou 3×12) participe à la qualification, mais ne peut prétendre à être THX à lui seul, il faudrait avoir le Home-Cinéma complet.

Publié le Laisser un commentaire

Les nouveautés Sony 2017 !

Pour la rentrée Sony a fait très fort avec plusieurs mises à jour majeures dans sa gamme Home-Cinéma et notamment avec le VW260ES maintenant disponible à moins de 5000€ !

Voici un résumé des nouveautés à retrouver chez Vidéopole

  • Vidéoprojecteur Sony VW260ES 4K blancTout d’abord, comme annoncé précédemment, le VPL-VW260ES est tout simplement le vidéoprojecteur 4K natif le plus accessible du marché en étant positionné à un prix de 4990€TTC ! Ce produit est dérivé du VPL-VW320ES et dispose de matrices SXRD 4K natives. Il est disponible en noir et en blanc.

    Commander un VW260ES Plus d’infos

    Sony rappelle la différence entre les différentes utilisations du terme 4K/UHD :
    Quand on évoque les produits équipés de matrices DLP dites 4K, il est important de savoir que l’appellation 4K ou Ultra HD est impropre pour ces projecteurs car en vérité leur puce n’est ni Ultra HD, ni 4K. En effet, ils utilisent la nouvelle puce 0,66 pouces de Texas Instruments, dite « DLP 4K Ultra HD » qui comporte 2716 x 1528 pixels (4,15 millions de pixels), donc deux fois plus que la résolution Full HD (1920 x 1080 = 2,07 millions de pixels), mais pas les 8,29 millions de pixels (3840 x 2160 = 8,29 millions) nécessaires pour l’Ultra HD. Cette résolution est donc obtenue par simulation (procédé XPR) par un basculement très rapide des micro-miroirs de la puce DLP. Ainsi, pour chaque image, chacun d’eux affiche successivement deux pixels, donnant ainsi l’illusion de l’Ultra HD native, selon Texas Instruments. Il faudrait donc plutôt parler de puce DLP 2,7K puisqu’elle comporte seulement 2716 pixels sur chaque ligne horizontale.

  • Vidéoprojecteur Sony VW360ES 4K noirDeuxième nouveauté : le VPL-VW360ES, successeur du VPL-VW320ES, récupère les fonctionnalités qui étaient manquantes sur ce modèle : Mémoire de zoom, Iris Dynamique et HDR HLG. Le VPL-VW360ES reste moins puissant que le VPL-VW550ES (respectivement 1500 lumens et 1800 lumens), à noter que le VPL-VW550ES ne sera pas remplacé cette année ! Le VPL-VW360ES est disponible au prix public de 6990€TTC.

    Commander un VW360ES Plus d’infos

  • Vidéoprojecteur Sony VW760ES 4K LaserEnfin, Le VPL-VW760ES arrive sur le marché comme successeur du VPL-VW1100ES avec un prix revu à la baisse (14990€TTC) et des spécifications impressionnantes : 4K Natif, Laser, HDR, 2000 Lumens, doté de nombreuses technologies dérivées du VPL-VW5000ES. Et encore mieux, sa taille est inférieure de moitié à un VPL-VW5000ES ou un JVC DLA-Z1.

    Commander un VW760ES Plus d’infos

Sony nouveautés vidéoprojecteurs VW260ES VW360ES VW760ES Tableau récapitulatif

Publié le Laisser un commentaire

Quelle toile choisir pour mon écran ?

Le choix de votre toile dépendra tout d’abord du niveau de luminosité de votre pièce à vivre. C’est la première indication avant de choisir la toile à mettre dans le salon : considérez que vous allez projeter dans une semi-pénombre car fermer les volets ne suffit pas.

L’autre élément important concerne les reflets potentiels de la lumière du projecteur. Il s’agit bien sûr de lumière réfléchie par l’écran. Si vous souhaitez réduire les reflets lumineux, consultez notre article : Comment éviter les reflets ?

Après avoir aménagé votre salle et réduit les reflets lumineux, il faut faire le point sur les caractéristiques que votre toile doit disposer en fonction de ceux-ci.

  • Vous souhaitez obtenir une toile polyvalente à prix abordable :

Nous vous recommandons la Toile Screenline Diamond extrêmement fine avec un dos noir. Grâce à son extrême élasticité, elle résistera à des températures de 5°C à 45°C. La toile comporte une bordure PVC rigide et peut être facilement pliée et transportée, et une fois montée sur son cadre elle redevient complètement plane en 10 minutes.

Commander un échantillon

  • Vous souhaitez une toile avec une très haute définition d’image :

Nous vous recommandons la Toile Home Vision : En PVC composite blanc de face et noir de dos afin d’être complètement opaque, cette toile extrêmement plate et à la texture fine offre une très haute définition d’image. Elle est idéale pour bloquer toute source de lumière provenant de l’arrière de l’écran. Attention cependant, il ne faut pas l’exposer directement au soleil, qui chaufferait la surface et l’endommagerait.

Commander un échantillon

  • Vous souhaitez une toile qui laisse passer le son pour avoir une restitution sonore optimale :

Nous vous recommandons la Toile Blanche Micro perforée ou Noire Micro perforée : Transonore, elle est idéale lorsque vous devez placer vos enceintes derrière l’écran. La toile est faite d’une fine feuille de PVC microperforée. La micro-perforation est complètement invisible pendant la projection, même avec un petit écran. La taille maximum de cette toile est de 406×228 cm (Diamètre des trous : 0,4 mm). Choisissez-la en noire pour masquer certaines parties de l’écran.

Commander un échantillon

  • Vous souhaitez une toile qui s’adapte à la lumière de votre environnement :

Nous vous recommandons la Toile technique Radiance : Faite de plusieurs couches de PVC, la couche arrière a un revêtement spécial en métal poli, très réfléchissant. Quant à elle, la couche frontale transparente et suffisamment épaisse, ce qui élimine l’effet de paillettes. Cette technologie permet d’avoir une toile adaptée aux projections dans des environnements normalement éclairés. Radiance garantit un haut contraste, même en conditions d’éclairage difficiles. Attention cependant, la toile Radiance ne convient pas aux projecteurs ultra courte focale.

Commander un échantillon

  • Vous souhaitez donner un coté rétro à votre cinéma :

Nous vous recommandons la Toile Coral : Imaginé pour la rétroprojection, le gain est élevé et la luminosité est répartie équitablement sur toute la surface. Grâce à son effet lumineux, c’est une toile idéale pour des environnements relativement éclairés en synergie avec un projecteur puissant. L’angle de vue est supérieur à 90°. Attention, une lumière ambiante pointée directement sur sa surface peut énormément réduire le contraste.

Commander un échantillon

  • Vous souhaitez une toile pliable et étirable autant de fois que possible sans l’abîmer avec un excellent contraste :

Nous vous recommandons la Toile Ambra : Douce et très fine pour la projection rétro, elle peut être pliée et étirée de nombreuses fois sans s’abîmer. Sa forte luminosité donne à l’image un excellent contraste. Sa couleur verdâtre n’altère en rien la projection, au contraire, elle rend la toile moins sensible à la lumière ambiante.

Commander un échantillon

  • Vous souhaitez avoir une toile à plusieurs configurations :

Nous vous recommandons la Toile Dual : Avec son matériau innovant, vous pouvez projeter une image de façon frontale ou rétro, au choix. Sa texture translucide permet de combiner une haute luminosité à un large angle de vision. Cette toile est idéale dans le cas où vous l’utilisez dans différentes configurations, parfois en toile frontale, parfois en toile rétro (un seul côté à la fois).

Commander un échantillon

Faites le choix adapté à votre pièce, à vos besoins et à votre projecteur. Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à nous contacter.

Publié le Laisser un commentaire

Comment éviter les reflets ?

 


L’inconvénient de la lumière, c’est qu’elle réfléchie sur les obstacles. La fonction d’un écran, c’est précisément de renvoyer la lumière vers les spectateurs. Malheureusement, un écran classique renvoie la lumière du projecteur dans toutes les directions. Et c’est à ce moment-là que commence le problème des reflets.

Donc pour éviter les reflets, privilégier la salle la plus assombrie possible et créez vous un espace cinéma dédié. Si vous ne pouvez pas forcément posséder cet espace, voici quelques conseils pour vaincre les reflets :

 

ScreenLine Wave Tensionné avec drop noir

Choisir la position de l’écran : Analyser votre pièce afin de choisir la position de l’écran la plus appropriée. S’il y a un living laqué, l’écran sera certainement mieux devant qu’en face.

Les objets : les objets (vase, miroir, lampe…) font réfléchir la lumière, il faut donc les déplacer, les tourner, les occulter, les couvrir, de sorte à réduire la propagation de la lumière.

Les fenêtres : Couvrez au maximum la lumière entrante en fermant les volets, stores et rideaux… de sorte à ce que aucun reflets n’altère la qualité de votre projection et atteignent vos objets.

Le plafond : Premièrement, éloigner l’image du plafond le plus possible. Attention à ne pas prendre un écran trop large pour couvrir la surface de la pièce au risque que le drop soit trop long et donc pas adapté. Ne supprimez pas le drop. Pensez à prendre les bonnes dimensions pour limiter les dégâts. Si malgré cela le plafond reste un problème, ce sera toujours dans une zone de 50 à 80cm devant l’écran. Vous pouvez toujours installer 4 petits anneaux pour accrocher un vélum noir et fin, un crêpe, une feutrine, un voile… Une fois la séance terminée, vous pouvez toujours les décrocher. Facile et totalement invisible quand il n’y a pas de projection.

Si vous souhaitez profiter d’une projection de qualité et éviter ces petits désagréments, nous vous conseillons de réduire ces reflets de lumières au maximum. Ce sera toujours plus adapté que de réduire la lumière du projecteur ou de prendre une toile grise dont on n’a pas besoin. Enfin, si vous avez toujours un doute après avoir lu cet article, vous pouvez toujours nous contacter.