Publié par Laisser un commentaire

Promotions XTZ et Screenline

En ce début d’année 2020, XTZ et Screenline nous permettent de vous proposer des promotions intéressantes :

xtz2020

logo XTZ

Avec le code promo xtz2020, vous bénéficiez de 10% de remise sur les caissons de basse XTZ 1×12 et XTZ 12.17 EDGE, ainsi que sur l’amplificateur de puissance XTZ EDGE A2-300. Cet amplificateur révolutionne complètement la classe D, avec une précision jamais atteinte, une parfaite séparation des instruments, et surtout : aucun bruit de fond !

wave2020

logo Screenline

Avec le code promo wave2020, vous bénéficiez de 15% de remise sur les écrans Screenline de la gamme Wave : qu’ils soient tensionnés ou non. C’est le moment de profiter de notre écran phare : le Wave Tensionné BND, avec sa fameuse toile technique Radiance !

Attention, ces promotions sont valables jusqu’au 15 février 2020 !

Publié par Laisser un commentaire

Amplification de puissance : l’état des lieux

Amplificateur IOTAVX PA3 composants transformateurQuand on parle d’amplification Home-Cinéma, un choix doit rapidement être fait : voulez-vous un ampli intégré ou un pré-ampli couplé à un amplificateur de puissance ? Si la seconde solution a pour elle l’évolutivité, la puissance et la qualité du son, la première solution a pour elle le prix. Mais est-ce toujours vrai ? Quand on regarde aujourd’hui la solution à 2 étages de IOTAVX, on a un pré-ampli 7.1 à 800€ TTC, et une amplification de puissance 7×170W à 1200€ TTC. On arrive alors à un ensemble d’à peinte 2000€ TTC qui n’a que des avantages sur des solutions intégrées à plus de 3000€ ! Tant du côté de l’évolutivité, que de la puissance et de la qualité du son.

Récapitulatif des amplifications proposées par Videopole

Marque Modèle Canaux Puissance par canal Bridgeable Bi-amplification Classe Tarif
XTZ A2-300 2 300W à 4Ω Oui D 495€ TTC
IOTAVX PA3 2 90W à 4Ω Oui AB 349€ TTC
IOTAVX AVXP1 7 170W à 4Ω AB 1199€ TTC

Choix de la puissance

amplificateur XTZ A2-300 composants

  • La puissance nécessaire dépend surtout du rendement de vos enceintes. Une enceinte au rendement de 95dB aura besoin de bien moins de puissance qu’une autre au rendement de 82dB, pour un volume d’écoute équivalent. Si vous ne fournissez pas assez de puissance à une enceinte, cela s’entendra, elle sera comme « enfermée », le son sera un peu brouillon. En délivrant suffisamment de puissance à une enceinte, elle parait comme « libérée », et montre alors tout son potentiel, devenant plus précise, plus claire.
  • Si vous avez besoin de de plus de puissance, vous pouvez sur le IOTAVX PA3 bridger les 2 canaux, et le transformer en un ampli mono de 180W à 4Ω ! En utilisant également son grand frère SA3, vous avez un système HiFi complet de 2×180W pour un résultat incomparable. Nous avons testé cette configuration avec une paire de XTZ 95.44, et le résultat est exquis.
  • Alternativement, vous pouvez aussi utiliser le XTZ A2-300 en bi-amplification. Cela vous permet d’amplifier les graves d’une enceinte avec 300W, et les médium / aigus avec 300W supplémentaires. Avec des enceintes pouvant supporter autant de puissance (comme les XTZ M8), le résultat est tout simplement bluffant de clarté et de précision.

Choix de la claisse d’amplification

Pour finir, la classe d’amplification a également son importance. En HiFi, les classes A, B et AB sont souvent utilisées. La classe A offre une distorsion minimale, mais consomme beaucoup d’énergie, la même quantité que le volume sonore soit faible ou fort, et même lorsqu’il n’y a pas de son du tout ! La classe B corrige ce défaut en améliorant grandement le rendement, mais a le défaut de souvent provoquer de la distorsion dans les basses fréquences. Finalement, la classe AB réunit le meilleur des classes A et B, c’est un excellent compromis pour une HiFi moderne.

Quand on parle de Home-Cinéma, on constate que souvent les amplifications sont de classe D. La classe D a l’avantage de consommer peu, ce qui est très important en Home-Cinéma, où le volume sonore peut varier très brutalement. Là où la classe AB brille par sa musicalité, la classe D brillera surtout pour sa précision, sa dynamique, et sa transparence, quelle que soit la pression acoustique.

Publié par Un commentaire

Avec Radiance, ScreenLine rend enfin les toiles techniques accessibles !


ScreenLine a frappé un grand coup avec sa nouvelle toile technique Radiance :

  • La toile est une vraie toile technique, avec un excellent traitement de la lumière.
  • Ceci permet donc d’avoir un excellent contraste, même en plein jour (sur la photo ci-contre, comparez la toile blanche Home-Vision en haut à gauche et la toile Radiance lors d’une projection en plein jour).
  • Ce traitement de la lumière permet également de mieux maîtriser les reflets lors d’une projection dans le noir.
  • Le fameux effet paillettes visible sur les toiles techniques est quasiment absent de la Radiance : il s’agit là d’une des meilleures toiles techniques à ce niveau.
  • Comme avec toutes les toiles grises, l’amélioration du contraste est assez incroyable dans le noir. Mais comme la toile est technique, cette amélioration est également visible en plein jour.
  • Un effet moins connu des toiles techniques est ce qu’on appelle les « Bords Noirs Dynamiques » (BND) : avec une toile technique, les surfaces grises autour de l’image apparaissent quasiment noires durant la projection. Grâce à cela, plus besoin de vraies bandes noires autour de l’image, vous avez donc la liberté de projeter le format que vous voulez. Que ce soit du 16:9, du cinémascope ou du 4:3, les Bords Noirs Dynamiques s’adaptent automatiquement ! La toile Radiance permet donc d’avoir un écran multi-format bien moins cher qu’avec un vrai écran multi-format.
  • Et finalement, revenons sur le prix : Radiance est certainement la toile technique la plus abordable du marché, tout en étant selon nous la meilleure.

Tout ceci fait que la toile Radiance a avantageusement remplacé la toile grise non technique, et est rapidement devenue notre toile préférée.

La toile Radiance est disponible avec ces écrans :

Publié par 5 commentaires

Une journée pour faire un Home-Cinéma haut de gamme à prix abordable

Videopole a le plaisir de vous inviter à une journée de démonstration sur le thème : « Le Home-Cinéma haut de gamme à prix abordable ». Avec nos partenaires Sony, ScreenLine, IOTAVX et XTZ.

Où ?

Dans nos locaux à Lisses, près d’Evry (91).

Quand ?

Le samedi 9 juin de 14h à 18h. Comptez de 30 minutes à 1h de démonstration personnalisée.

Quoi ?

Les produits que nous avons sélectionnés sont vraiment des produits haut de gamme au rapport qualité/prix très intéressant :

Salle de cinéma

Projecteurs Sony VPL-HW65ES et VPL-VW260ES : vous découvrirez l’apport de la 4K.
Sony projecteur full HD 65ES Sony projecteur 4K 260ES
Écran cadre ScreenLine Fashion de 2m25 avec toile Diamond.
ScreenLine écran cadre Fashion
Amplification IOTAVX, avec le processeur AVX1 et l’ampli de puissance AVXP1.
IOTAVX Pré-amplificateur AVX1 et Amplificateur de puissance AVXP1
Enceintes XTZ série Spirit : il s’agit de la série la plus polyvalente de XTZ, qui saura vous ravir autant en Home-Cinéma qu’en Hi-Fi.
XTZ enceinte centrale Spirit 8 XTZ caisson de basses Spirit Sub 12

Salle de plein jour

Écran cadre ScreenLine Fashion de 2m70 avec toile technique Radiance : découvrez cette nouvelle toile exceptionnelle, qui offre une image très contrastée, même dans des conditions difficiles.
ScreenLine écran cadre Fashion

Qui ?

Le responsable Sony Home-Cinéma France sera présent avec l’équipe de Videopole pour vous présenter les différents produits, et surtout vous les faire essayer. Des responsables de chez XTZ et IOTAVX seront également présents. Bien entendu, nous prendrons le temps d’échanger avec vous autour d’un verre et de quoi grignoter, pour approfondir les sujets qui vous intéressent.

Attention, les salles de démo n’étant pas très grandes, les places sont limitées. Si vous comptez venir, merci de nous demander une invitation (par mail ou par téléphone au 01 75 29 41 19), que nous vous enverrons avec plaisir, dans la limite des places disponibles.
Écouteurs XTZ Earphone 12
En plus des démos et du buffet, nous aurons également le plaisir de vous offrir un goodie bag contenant des écouteurs XTZ Earphone 12 (d’une valeur de 70€), un bon de réduction exceptionnel… vous pourrez utiliser ce bon vous même ou bien en faire profiter la personne de votre choix.

Publié par Laisser un commentaire

Visite chez ScreenLine en Italie

Screenline Italie Trento bureaux
Le partenariat avec ScreenLine a commencé en 2010 et n’a fait que grandir d’année en année.

En février dernier, ils nous ont ouvert les portes de leur usine pour nous présenter l’avancée des travaux et leurs agrandissements qui permet aujourd’hui de produire facilement des écrans de douze mètres de base !

Retour sur cette visite au cœur des Alpes italiennes :

Dans un décor idyllique au milieu des Alpes en banlieue de Trento, Italie, c’est juste un bonheur de prendre la route pour se rendre chez ScreenLine, on ne sait plus où regarder tellement c’est magnifique.


ScreenLine Italie Trento montagne

ScreenLine Italie Trento vignes

Screenline Italie Trento rivière


La visite de l’usine permet de suivre la naissance d’un écran de projection puisque qu’il va passer par tous les postes de travail et être manipulé par tous les employés afin de créer un écran sur mesure le plus proche de la perfection possible.

En moyenne, un écran passe entre de les mains d’une dizaine de personnes avant d’être empaqueté, il n’y a quasiment aucun stock chez Screenline, tout est produit sur mesure et sur commande. Grâce à une organisation précise et une armada de postes de travail, Screeline réussit toujours à produire en temps records des écrans à la hauteur de vos exigences !

ScreenLine Usine découpe
Commençons par cette impressionnante machine qui va découper des morceaux de toile à la taille que l’on veut. Un ordinateur va automatiquement choisir le type de toile nécessaire et donner les dimensions, puis le découpage a lieu automatiquement. Cela permet de produire très rapidement une coupe sur mesure.

ScreenLine Usine barre de lestage
Ici, on va pouvoir installer une barre de lestage sur la toile, ce travail nécessite beaucoup de technique, de minutie et de patience !

ScreenLine Usine soudure
Puis, l’on a divers ateliers où l’on peut souder plusieurs toiles ensemble pour obtenir de très grandes tailles !

ScreenLine Usine contrôle qualité
Chaque écran électrique est testé et contrôlé après chaque production. S’il y a le moindre défaut sur la toile, l’écran est renvoyé en production et l’on installe une nouvelle toile sur le tube.

ScreenLine Usine emballage
Chaque écran, une fois testé et validé est soigneusement emballé dans un emballage carton/bois (et cerclage alu en fonction de la taille et du poids) grâce à une machine dédiée qui permet à une seule personne de tout préparer si nécessaire.

ScreenLine Usine extension
Si ScreenLine peut maintenant produire des très grands écrans allant jusque 12 mètres, c’est parcequ’ils ont construit un environnement dédié à ça, ici l’on peut suspendre l’écran à une structure motorisée et ainsi vérifier la qualité finale en conditions réelles !

ScreenLine Usine écrans courbes
Et enfin, Screenline est également spécialiste des écrans courbes faits sur mesure avec les angles et tailles désirées. Une fois les plans validés par leur ingénieur, c’est dans cet atelier que l’on va courber les barres profilées et préparer chaque élément de structure qui va tendre la toile.


ScreenLine Usine équipe de choc
Merci encore à Bruno, Danilo, Martina et Mirjam pour leur soutien sans faille depuis plus de dix ans !

Publié par Laisser un commentaire

Le sérieux des amplificateurs IOTAVX

IOTAVX processeur AVX1 et ampli de puissance AVXP1
IOTAVX est-elle une marque nouvelle dans le monde du Home-Cinéma, qui a tout à prouver ? Pas vraiment, car avant cela, Ian Vermeulen, le créateur de la marque, a travaillé avec Emotiva, et surtout a créé les fameux amplificateurs Nakamishi ! C’est donc avec une très sérieuse base qu’il arrive sur le marché du Home-Cinéma avec ces 2 nouveaux amplificateurs IOTAVX.

Faisons un point sur les nouveautés apportées par IOTAVX par rapport aux Nakamishi :

L’amplificateur de puissance AVXP1

  • Les entrées RCA ont été redessinées, pour un son parfait
  • Les entrées XLR ont également été retravaillées, pour faire d’AVXP1 un amplificateur entièrement symétrique !
  • Chaque voie a maintenant son propre amplificateur opérationnel, pour éviter toute diaphonie. Chaque voie est indépendante, et ça s’entend (on en parle plus bas)
  • L’alimentation a été revue pour respecter les dernières normes de mise en veille

Le pré-amplificateur AVX1

  • Le DAC utilisé est un Cirrus Logic CS42528
  • Les ampli ops sont des Texas Instruments NE5532
  • Il y a maintenant 6 entrées HDMI, dont 3 compatibles HDMI 2.0 / HDCP 2.2
  • Une des 2 sorties HDMI est compatible HDMI 2.0 / HDCP 2.2

Au final, le plus important reste quand même le rendu final : qu’est-ce que ça donne, comment l’ensemble sonne-t-il ? Nous l’avons testé avec les 3 séries d’enceintes XTZ du moment :

  • Avec la série Spirit, nous avons vraiment redécouvert une sonorité. Ces enceintes ont besoin de puissance, et AVXP1 a ce qu’il faut dans le ventre. Les enceintes nous ont parues comme libérées, et ont enfin disposé d’une dynamique incroyable, en plus de la précision qui les caractérise ! On est vraiment à la frontière entre la HiFi et le Home-Cinéma, c’est très équilibré, et tous les films et concerts passent bien.
  • Ensuite, avec la série 95, qui est la plus musicale des 3, ce qui est le plus flagrant, c’est la séparation des instruments lors de concerts, et la spatialisation. On situe vraiment très facilement chaque instrument, et la précision qui manque un peu à cette série s’en retrouve grandement améliorée ! Quand IOTAVX dit qu’avoir un ampli op par canal d’amplification permet d’éviter la diaphonie, on le comprend bien ici !
  • Finalement, la série Cinema est parfaitement drivée par le couple AVX1 / AVXP1. À aucun moment on ne ressent de manque de puissance, et le son est là, précis, impactant, rapide. Le rendu des voix de la série Cinema est très réputé, et il devient encore meilleur avec l’excellente spatialisation apportée par les amplificateurs IOTAVX !

Pour finir, s’il fallait encore une preuve du sérieux de IOTAVX, les premières mises à jour du firmware de l’AVX1 sont disponibles. Les corrections portent sur les fichiers PCM multicanaux, quelques modifications sur le HDMI, une amélioration de l’interface… Le dernier firmware est toujours disponible sur la page de l’AVX1, dans l’onglet téléchargements.

Publié par Laisser un commentaire

WAVE évolue pour être encore plus séduisant

Modèle phare de la gamme Home-Cinéma électrique de Screenline, l’écran WAVE prend un sérieux coup de jeune en 2018. S’il reste toujours disponible en versions Bi- et Multi-format, l’écran électrique et tensionné évolue et dispose à présent du tout nouveau moteur SOMFY « intelligent », proposant en standard :

  • gestion électronique des fins de course (réglage par télécommande)
  • détection d’obstacle
  • ralentissement du moteur en fin de course
  • fonctionnement plus silencieux.

Ce nouveau moteur vient en complément du moteur à commande radio intégrée qui reste toujours disponible, et qui lui aussi propose les réglages de fin de course par la télécommande.
Nouvelle importante pour les amateurs disposant d’une salle dédiée, WAVE est aussi maintenant disponible en NOIR sans supplément de coût, dans ses versions électrique et électrique tensionné.

Avec sa nouvelle motorisation, son vaste choix de toiles, son design toujours aussi élégant et astucieux (équerres totalement invisibles), sa finition sans vis apparente, son coloris blanc ou noir au choix, WAVE est plus que jamais le roi des écrans de cinéma à la maison. Disponible jusque 440cm de base d’image, il convient à toutes les salles jusque 10-12m de profondeur.

Commander un écran Wave

Publié par Laisser un commentaire

Redécouvrir la série SPIRIT XTZ

Ça y est, la salle de cinéma Videopole est maintenant équipée avec son préampli et ampli IOTA VX ! C’est l’occasion de se poser et de redécouvrir les trois ensembles XTZ.

XTZ enceintes série Spirit

Pas de surprise avec la série 95, un ensemble vraiment très musical, qui donne un volume, une rondeur agréable à tous les types d’écoute. Concerts, films, tout passe, tout est plaisant. Évidemment, cette rondeur peut aussi masquer un peu les détails, ce n’est pas la meilleure solution pour les films d’action, les effets spéciaux. Pour cela, il y a la série cinéma, avec ses voies centrales et G/D multitweeter particulièrement mises en valeur par la formidable puissance de l’ampli Iota, et bien sûr le fameux 1×12 qui fait trembler les fauteuils !

XTZ caisson de basses Spirit Sub 12

Mais la vraie surprise, c’est la série Spirit. Avec ses colonnes S11, une S8 ou S6 en central, et des S2 en surround, plus le caisson Sub12, Spirit est la moins chère des séries XTZ, et pourtant elle a beaucoup à dire. Seulement, il lui faut du souffle, et pour cela, il faut une bonne électronique en amont. Avec l’ensemble Iota, nos Spirit ont tout à coup repris une vigueur inattendue. Soyons franc : avec un petit ampli, Spirit est anémiée comme une mauvaise série à trois sous de chez Darty ! Mais quand la puissance et la précision de l’amplification sont là, alors c’est la renaissance.

Ce qui caractérise la série Spirit, c’est la précision du son. Tout est là, tout est en place, tout tombe juste comme il faut. Cela suppose bien entendu une production de qualité, car la précision s’accommode mal d’un mixage-bouillie, et Spirit ne pardonnera rien en la matière. Comme toujours avec XTZ, rien n’a été laissé au hasard. Les tweeters dôme disposent (jumpers à l’arrière de l’enceinte) d’un ajustement du niveau permettant de s’adapter aux diverses écoutes. Les évents latéraux peuvent facilement être obturés pour passer de bass-reflex à close-system. Les guides d’onde ont été dessinés pour garantir la meilleure diffusion dans toutes les configurations. Le caisson complète l’ensemble avec 12″ pour une ampleur appréciable, et un spectre en fréquence plus réduit, donc plus précis, plus profond aussi dans les basses, et qui complète bien les S11 dont les 6,5″ sont à l’aise jusque 70-80 Hz.

Créée pour la précision, mais versatile dans sa configuration, la série Spirit s’accommode particulièrement bien du système de mémorisation multi-calibrations du Iota AVX1 ; un petit coup de télécommande suffit à se mettre dans la configuration voulue, pour visionner un concert de métal ou des aventures inter-galactiques. Disons le : la série Spirit est la série de la maturité, tout le contraire des extrêmes. Elle répond exactement et précisément aux attentes, à condition de la configurer correctement et de disposer de la puissance nécessaire. Bien pilotée, elle charme, envoûte, et permet de redécouvrir des bandes-son que l’on croyait connaître par coeur.

Si vous voulez écouter par vos propres oreilles des enceintes XTZ, vous pouvez réserver un rendez-vous au showroom situé à Lisses, près d’Évry dans le 91. 
Pour cela, vous pouvez prendre rendez-vous en nous téléphonant au 01 75 29 41 19 ou bien par mail à l’adresse contact@videopole.fr.
Publié par 2 commentaires

Que donne le nouveau pré-ampli IOTAVX AVX1 ?

IOTAVX fait parler de lui depuis quelque temps, en tant que successeur de Nakamishi. Nous attendions avec impatience la possibilité de distribuer cette marque en France, et c’est maintenant fait. Comme nous avons les amplis IOTAVX en stock, nous avons installé un pré-ampli AVX1 et un amplificateur de puissance AVXP1 dans notre salle de cinéma.

Étape 1 : déballage de l’AVX1

IOTAVX AVX1 déballage carton
La première chose que l’on voit, c’est que le carton est plutôt compact.


IOTAVX AVX1 déballage protection
En ouvrant le carton, on est tout de suite rassuré, l’emballage est impeccable, aucun risque d’avoir un produit abimé durant le transport.

Étape 2 : voilà la bête

IOTAVX AVX1 déballage arrière style=

L’assemblage semble très propre et solide, la finition est nickel, et la connectique abondante, avec pas moins de 6 entrées HDMI et 2 sorties HDMI ! On remarque tout de suite la présence des 8 sorties RCA, mais surtout des 8 sorties XLR !

Étape 3 : installation de l’AVX1

IOTAVX AVX1 déballage installation
Le branchement ne pose aucun souci. On notera avec plaisir qu’on peut relier l’AVX1 à l’AVXP1 par deux jacks : un pour le trigger (AVXP1 s’allume en même temps qu’AVX1), et un autre pour le dimmer (quand on modifie la luminosité d’AVX1, ça modifie également la luminosité d’AVXP1). On aime ça, ça fait cossu, bien fini.

Maintenant, penchons nous sur la calibration, qui est certainement le passage le plus critique lors de l’installation d’un Home-Cinéma. Le micro est fourni, et avec un câble assez long, ouf. La calibration automatique est vraiment très simple et efficace. Et le petit détail le plus appréciable dans le menu de calibration, c’est qu’on peut copier la calibration automatique vers un des 3 autres emplacements de calibration. On peut donc calibrer jusqu’à 4 séries d’enceintes différentes très facilement ! Ou pour ceux qui alternent entre HiFi et Home-Cinéma, il est également possible de réaliser plusieurs calibrations différentes. Bien sûr, il y a toujours la possibilité d’utiliser le mode direct, qui va bypasser les calibrations.

Étape 4 : première écoute

Maintenant que nos 3 séries d’enceintes (XTZ Cinema, XTZ 95 et XTZ Spirit) sont calibrées, c’est parti pour une écoute, on va commencer par la série 95 sur un de nos Blu-ray préférés : Live at last de Stevie Wonder. Cet enregistrement de 2009 est assez exceptionnel, et la bande son est très chargée, avec pas moins de 14 musiciens ! Le résultat est très plaisant : la spatialisation est très précise, on distingue parfaitement chaque instrument, les timbres sont agréables, et surtout, la scène sonore est très ouverte ! On a vraiment l’impression d’avoir libéré les enceintes, qui n’ont jamais eu un son aussi clair !

À suivre…

Commander un pré-ampli AVX1

Commander un ampli de puissance AVXP1

Si vous voulez essayer cet article, vous pouvez réserver un rendez-vous au showroom situé à Lisses, près d’Évry dans le 91.  Pour cela, vous pouvez prendre rendez-vous en nous téléphonant au 01 75 29 41 19 ou bien par mail à l’adresse contact@videopole.fr.

Publié par Laisser un commentaire

THX pour quoi faire ?

XTZ série Cinema THX Ultra

On parle de plus en plus de « THX » et certains abusent du terme, et pour cause : THX ne se voit pas, ne se vérifie pas à l’oeil nu, il s’agit d’une certification issue de tests réalisés par des techniciens agréés, destinés à garantir la qualité et la performance d’un système audio. Alors à quoi cela sert-il d’être « certifié THX » ?

De la même façon qu’un contrôle technique automobile n’est pas une garantie contre les pannes et accidents, un certificat THX n’est pas la garantie d’un système audio au dessus de tout reproche ou de toute panne. Et comme pour les médailles des bons vins aux foires de province, il existe plusieurs niveaux de certification, de « THX plus » à « THX ultra 2 ».

Le cahier des charges comprend un certain nombre de critères qu’il est important de comprendre

  • la qualité de fabrication (des caissons clos qui sont vraiment clos, par exemple) ; en ce sens, THX est réellement un label de qualité, il n’est pas sûr qu’une paire d’enceintes « DIY » puisse obtenir le label !
  • certaines caractéristiques sont requises, telles que la directivité des enceintes et le spectre sonore couvert. C’est pour cela qu’une enceinte ne peut revendiquer le label THX en dehors de son contexte, c’est à dire de l’environnement de test : c’est un ensemble qui est certifié, et pas un élément de l’ensemble. Mais attention, comme les meilleures enceintes du monde ne peuvent sublimer un préampli anémique, THX certifie la capacité d’un système d’enceintes à délivrer un son de qualité, mais en aucun cas la certitude d’obtenir un son de qualité, qui dépend de l’électronique en amont, de l’acoustique de la pièce, etc. Et encore une fois, il s’agit d’une appréciation d’ensemble. Un élément seul de l’ensemble ne peut pas revendiquer le label.
  • la performance réelle est ensuite mesurée de façon très détaillée : bandes passantes, équilibre des fréquences, niveaux réels de sortie, etc. Mais THX n’impose aucune valeur, il se contente de vérifier que les valeurs obtenues sont conformes à ce qui est annoncé (mais aussi, quand même, que ce qui est annoncé tient la route…).

À l’arrivée, que signifie réellement le label THX ?

Que le fabricant a fait l’effort de se soumettre à une batterie de tests pour valider sa démarche de qualité et de performance. Mais un système THX est-il pour autant supérieur à un système non-THX ? Oui, si le non-THX n’est pas certifié parce qu’il a « raté » le test THX (mais cela, aucun constructeur ne le dira !!!), et non, si le non-THX n’est pas certifié parce que le fabricant n’a pas voulu endosser le coût (non négligeable) de certification.

En conséquence, un système THX est « certainement bon », un système non-THX est « peut-être bon ».

Quand on prend au sérieux le label THX, cela peut obliger le fabricant à améliorer ses produits afin de réussir le test. C’est ce qui s’est passé avec la série Cinéma XTZ. Si les enceintes S5, M6 et M8 ont d’emblée atteint et dépassé les objectifs, XTZ a dû retravailler un peu son caisson pour le mettre au niveau, ce qui a été fait fin 2015-début 2016. Mais avec le temps nécessaire à obtenir le label, de fait, XTZ a vendu du THX avant de pouvoir l’annoncer. Tant mieux pour les acheteurs ! Mais que l’on soit bien clair : c’est la série cinéma XTZ qui a obtenu le label THX. Le caisson seul (1×12 ou 3×12) participe à la qualification, mais ne peut prétendre à être THX à lui seul : ce serait un contresens.