Choisir son écran de projection

Le choix d’un écran de projection doit être le fruit d’une véritable réflexion et doit répondre à cette problématique : « Quel écran pour ma configuration ? »

En effet, il n’y a pas un type d’écran mieux que l’autre, mais un type d’écran mieux adapté à votre configuration : allez-vous projeter en salle dédiée ou dans votre salon ? Souhaitez-vous regarder des films ou des émissions de TV ? Préférez-vous un écran motorisé ou manuel ? Et enfin, quel est votre budget ?

Afin de vous éclairer, voici quelques éléments de réponse :

① Le type d’écran

Écran manuel

Assurément, la version la plus basique pour un écran de projection, et celle qui offre le rapport qualité/prix le plus intéressant. Le fait qu’il n’y ait pas de système motorisé rend effectivement le prix attractif.

La toile descend et remonte par simple tirage sur la cordelette et se bloque grâce au ressort auto-bloquant, à la hauteur que vous souhaitez. L’installation est des plus simples : fixez le carter au mur ou au plafond et le tour est joué !

Principal avantage : tarif attractif

Écran cadre fixe

L’une des meilleures options pour une salle dédiée au home-cinéma ! L’écran est un écran cadre, la toile est entourée par un cadre et fixe. Une fois fixé au mur, il ne permet aucun mouvement. Le cadre noir mat (évite les reflets) entoure la toile et augmente l’impression d’une projection en salle de cinéma et vous immergera un peu plus dans cette ambiance si particulière.

Le modèle Fashion issu du fabricant italien haut de gamme ScreenLine est un must dans sa catégorie :

  • tension de la toile par le système le plus fiable pour ce type d’écran : œillets
  • large choix de dimensions, de toiles et d’options

Si vous avez une salle dédiée, cet écran est le choix idéal, tant la qualité de l’image est optimale et tant la tension est parfaite.

Principal avantage : toile parfaitement plane

Écran motorisé / électrique

L’écran motorisé est comme son nom l’indique un écran dont la toile descend et remonte de façon automatique, grâce à un ou plusieurs moteurs. La toile est dissimulée à l’intérieur du carter ce qui la protégera un maximum tout comme cela rendra votre installation discrète.
C’est le type d’écran qui offre le plus large choix en terme de possibilités.

Variantes

Écran électrique tensionné

Plus abouti que l’écran électrique standard, le système d’auto-tension, assuré par des filins métalliques qui courent le long de la toile, garanti une tension parfaite et surtout permanente dans le temps de votre toile. Évitant ainsi tout gondolement. Ce système ne gène en aucune façon la descente et remontée électrique de la toile. Cette fonction est fortement recommandé pour les écrans de plus de 3 mètres de base.

Écran électrique encastrable

La version encastrée d’un carter (partie métallique qui contient le moteur et la toile) répond avant tout à deux besoins :

  • cacher l’écran et rendre l’installation la plus discrète possible
  • protéger un maximum le moteur et la toile de toute pollution environnante (poussière, fumée, chaleur…)

Le carter est fixé au plafond par des tiges filetées. Avec un système de contrôle à distance (type radio), vous n’aurez aucun problème à télécommander la descente et montée de la toile. L’installation doit être réalisée avec précision.

Écran électrique multi-formats

Ce type d’écran est une autre alternative aux écrans de projection traditionnels dont l’affichage est limité à un format. Il s’agît d’écran très haut de gamme, dont notre fabricant italien ScreenLine maîtrise toute la complexité. La particularité est qu’il permet la projection sous plusieurs formats, grâce à un système de double toile :

  • une (ou plusieurs) toile pour recevoir la projection
  • éventuellement un masque « noir » dont la hauteur varie, et qui va permettre de jouer entre plusieurs formats : 4/3, 21/9, 16/9, 1,85/1

Idéal quand votre écran est destiné à différentes utilisations : films, jeux-vidéo, émissions de télévision, photos… Ces deux toiles contrôlées par deux moteur Somfy (gage de fiabilité), sont pilotées par télécommande. La toile est tensionnée sur certains modèles. Disponible en version encastrée ou non.

La taille d’écran

Il est primordial de bien sélectionner la dimension de l’écran.

On parle de « base » : c’est la largeur. En règle générale, on parle de « taille image », c’est à dire de la zone de projection. La taille image est donc inférieure à la taille toile, dans le cas où il y a des bords noirs.

Il est parfois tentant de prendre l’écran le plus grand possible, mais attention, car une image trop grande rendra votre séance de projection très inconfortable. Un peu comme au cinéma, lorsque l’on se retrouve au 1er rang !

Pour calculer la distance de projection idéale, consultez nos guides d’achat : position du vidéoprojecteur et position du spectateur.

③ Le format d’écran

Après avoir choisi le type d’écran et déterminé la taille, il faut sélectionner le format.

Ce choix sera guidé par l’utilisation que vous allez faire de votre vidéoprojecteur.

Voici quelques pistes :

Quelle utilisation ?Le format adéquat
Émissions de télévision16/9
Films (DVD, Bluray…)16/9, 21/9 (2,35)
Usage professionnel (powerpoint…)16/10

Suivant le format sélectionné, vous aurez plus ou moins de bords noirs verticaux et horizontaux.

Bords noirs

Les bords noirs sont présents sur tous les formats (excepté pour les toiles techniques) et sont positionnés : à gauche, à droite, en bas, en haut (appelé « extra drop »).

Leur présence sur la toile améliorera l’effet de contraste et rendra le visionnage plus confortable. A noter que la hauteur de l’extra drop est variable : de 20cm à 70cm : cela permet d’ajuster la hauteur de descente de la toile, en fonction de la hauteur de votre plafond par exemple.

④ Le type de toile

C’est la dernière étape ! Après avoir choisi l’écran, sa taille et son format, il faut maintenant sélectionner le type de toile.

Il existe différents types de toile, adaptables sur la plupart des écrans cadre fixe et motorisés. Le choix de la toile est guidé par :

  • la configuration de la pièce : selon que votre pièce est une salle dédiée (donc « noir complet »), un salon (pénombre) ou une salle de réunion (pleine lumière), la toile devra être différente.
  • le matériel (vidéoprojecteur et équipement audio) : Suivant les caractéristiques de votre vidéoprojecteur (luminosité et contraste) et votre installation audio (enceintes à placer derrière ou autour de l’écran ?), là encore, la toile sera différente.

Gain (Toile) : Le gain d’une toile (entre 0,8 et 2,8) donne une indication sur le coefficient de réflexion de la toile. Plus le gain est élevé, plus la toile renverra de luminosité.

Luminosité (Vidéoprojecteur) : Exprimée en Lumens, plus la salle et lumineuse et plus l’écran est grand ou éloigné de l’écran, plus elle devra être élevée.

Contraste (Vidéoprojecteur) : Un taux de contraste élevé renforcera les « noirs » et donnera une impression de qualité d’image plus élevée.


Voici quelques pistes :

Salle dédiée / sombre : vidéoprojecteur à faible luminosité et fort taux de contraste = Toile à gain neutre ou toile technique.

Salle lumineuse : vidéoprojecteur à forte luminosité et faible taux de contraste = Toile technique.


Les différents types de toile :

Toile blanc mat : le gain annoncé est proche de 1 (1,0 à 1,4). L’arrière de la toile peut être noir (occultant).

Toile grise : le gain annoncé est inférieur à 1 (0,8). Idéal pour renforcer les contrastes.

Toile Technique : a de nombreux avantages. Renforce les contrastes comme une toile grise, mais en plus, une toile technique diminue les reflets sur les murs/plafond, tout en étant moins sensible à la lumière ambiante. Une toile technique bénéficie également du principe des bords noirs dynamiques (BND) : quel que soit le format que vous projetez, les bords gris autour de l’image vous paraitront totalement noirs !

Toile microperforée : également appelé « transonore » ou « acoustique », ce type de toile convient parfaitement lorsque l’installation audio est placée derrière l’écran. En effet, afin de reproduire le plus fidèlement possible l’origine des sons, voix et musiques, l’idéal est de placer les enceintes frontales et centrale derrière l’écran. La toile est microperforée et laisse passer le son, sans pour autant dégrader la qualité du rendu.

Consultez le guide d’achat relatif au choix des toiles de projection.